Etre une femme et retrouver un emploi après un congé parental, en 3 étapes

October 13, 2014

Vous avez mis votre carrière entre parenthèses le temps d’élever vos chérubins et vous ne le regrettez pas. Oui, mais aujourd’hui, après un ou plusieurs congés parentaux, vous ressentez le besoin ou l’envie de retrouver une vie  professionnelle active. Je rajoute  bien « professionnelle », car tout parent sait bien qu’une jeune maman est loin d’être inactive ! Les mots ici prennent tout leur sens car les mamans au foyer ont du mal à trouver grâce aux yeux de la société française actuelle. Aussi, la première chose qu’une jeune maman doit retrouver, c’est de l’estime de soi, en dehors de son rôle de mère!

 

 

1. Trouver sa nouvelle identité professionnelle : reconstruire son estime de soi

C’est le moment idéal pour revoir complètement son CV, se réapproprier son parcours professionnel, prendre conscience du chemin parcouru, mettre en relief les réussites et les compétences acquises, reconstruisant ainsi progressivement son estime de soi.

 

Puis, il y a le fameux « trou », redouté par toutes… Ces mois ou ces années que l’on peine à expliquer... 2 cas se présentent :

  • certaines auront gardé quelques activités « para-professionnelles » (activités associatives, formation, activité entrepreneuriale même mineure)… Il s’agira alors de relier ces activités à votre projet professionnel et de prendre conscience des nouvelles compétences acquises ou consolidées durant cette période.

  • D’autres se seront concentrées sur leur progéniture et leur vie de famille. Leur estime de soi et confiance professionnelle en est souvent affectée.  Le travail est alors double :

    • assumer ce choix (intérieurement et extérieurement)

    • déterminer quel sera le meilleur moyen de se reconstruire professionnellement. Selon le cas, cela peut passer par une formation, du bénévolat… C’est ce qui va vous permettre de remettre le pied à l’étrier.

 

2. Bâtir un projet professionnel cohérent et motivant

La maternité change une femme et beaucoup, après une grossesse ne se retrouvent pas dans leur métier précédent. Leurs priorités et leur échelle de valeur ne sont plus les mêmes.

Celles qui se retrouvent sur le marché du travail peuvent se sentir désemparées : « Je ne veux plus faire ce que je faisais » ; « Je ne sais pas quoi faire d’autre »

  • Première phase : prendre le temps de réfléchir, en partant d’une feuille blanche et commencer par l’exploration de vos motivations.  De là, découleront progressivement des pôles d’intérêts, puis enfin des métiers. En ratissant large, ce «brainstorming » sera d’autant plus efficace.

Il est primordial dans cette phase de supprimer les « oui mais ». Vos réflexes de femme organisée et responsable auront tendance à vous ramener vers des contraintes pratiques : « comment puis-je faire ce métier avec des enfants », « ça me parait trop difficile »… Si, lors de la conception de ses fameux parcs d’attractions, Walt Disney avait anticipé toutes les contraintes techniques sous-jacentes, il aurait très probablement été découragé !

  • Deuxième phase : mise en adéquation avec la réalité. C’est là que vous allez pouvoir aborder toutes vos contraintes, contextualiser vos différentes pistes en tenant compte de votre environnement. Attention de toujours garder un esprit orienté « solutions » : Comment puis-je contourner cette contrainte ? Quel autre projet professionnel connexe me permettrait d’éviter cette contrainte ? Au lieu de baisser les bras au premier obstacle!

 

3. Construire un chemin pour aller de « là où vous êtes » à « là où vous voulez aller »

Pour vérifier que votre projet est réaliste et le rendre réalisable, commencez par le recensement de vos ressources (ce sur quoi vous pouvez compter) : vos compétences, votre réseau, vos qualités…Et puis lister ce qui vous manque pour réaliser votre projet. Ensuite, vous pourrez établir un plan d’actions sur-mesure :

  • Formation pour acquérir ou combler une compétence

  • Stratégie pour développer votre réseau

  • Travail sur soi pour développer son savoir-être (confiance en soi, assertivité…)

Il est aussi temps d’inclure  des personnes proches qui sauront vous soutenir dans votre projet : votre conjoint, une nounou flexible, vos parents, un groupe de soutien (associations comme Force Femmes ou d’autres associations locales). Fuyez l’isolement. Pourquoi ne pas créer un groupe de mamans motivées et profiter ainsi d’une émulation collective? Un coaching peut aussi se révéler très efficace.

 

Retrouver un emploi après un grand « break » est un challenge qui peut paraître impressionnant.

Vous avez bien réussi à gérer la maternité, l’accouchement, les réveils nocturnes et bien d’autres choses encore… Croyez-moi, vous avez des ressources insoupçonnées !

 

 

Stéphanie Milcent, Step-Up Coaching

 

Please reload

Featured Posts

Etre une femme et retrouver un emploi après un congé parental, en 3 étapes

October 13, 2014

1/2
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square