Faire le point sur sa recherche d’emploi ou sa transition de carrière en 11 questions

October 7, 2014

 

 

 

Marché difficile, concurrence rude, ambiance morose, la recherche d’emploi ou transition de carrière ressemble à une course de fonds. A l’image du sportif, atteindre son objectif passe par une préparation physique, technique et mentale. Pensez-vous être au point dans ces domaines? Voici 11 questions en forme de pistes de réflexion:

 

PHYSIQUEMENT : Ai-je la forme physique nécessaire à un effort de longue haleine ?

Une priorité : accorder une attention particulière à sa forme physique. Une auto-évaluation de nos besoins physiologiques primaires peut se résumer en 3 questions :

1. Est-ce que je dors bien ? Ai-je des difficultés de sommeil ? Est-ce que je dors plus de 7 heures par nuit? Mon sommeil est-il réparateur ? Les études scientifiques montrent un lien  fort entre qualité du sommeil et système immunitaire, équilibre émotionnel, capacités intellectuelles, attention…

2. Est-ce que je mange bien ? L’adage «On est ce que l’on mange» peut paraître simpliste mais, indéniablement, une alimentation équilibrée a un impact direct sur la santé, la performance, la mémoire, l’énergie… autant d’alliés dans notre transition de carrière.

3. Est-ce que je fais assez d’exercice ? Les études nombreuses sur ce sujet vantent les mérites d’un effort physique modéré sur la santé et la performance globale de l’individu. Que ce soit ½ heure par jour ou 2-3 heures par semaine, en fonction des possibilités de chacun.

Si vous répondez « non » à l’une de ces questions, c’est un signe à ne pas négliger. Prendre soin de sa forme physique participe à la construction de l’estime et de la confiance en soi, deux atouts incontournables pour convaincre vos employeurs ou partenaires potentiels.

 

 

 

TECHNIQUEMENT : Est-ce que je sais comment m’y prendre ?

Rechercher son premier emploi, prendre un nouveau virage dans sa carrière, retrouver un emploi après une longue période d’inactivité choisie (congé parental par exemple) ou subie (licenciement)… Quelle que soit la situation, on se sent parfois seul ou dépassé par la multitude d’idées qui nous viennent. Il est alors primordial de se concentrer sur ce qui est utile et efficace.

4. Qui suis-je ? Est-ce que je me connais ? Pour se vendre, il est impératif de commencer par faire une introspection afin d’identifier ses forces, ses points de développement, ses valeurs, sa spécificité…

5. Est-ce que je sais ce que je veux ? Là encore, il s’agit de concentrer ses efforts vers un objectif défini afin de ne pas s’éparpiller. Il faut par exemple savoir répondre aux questions : quoi ? où ? avec qui ?

6. Ai-je identifié les endroits et canaux où je pourrais trouver ce que je veux? (Sociétés, réseaux professionnels du type linked’in ou viadeo, forums…) ? Est-ce que je les maîtrise?

7. Ma communication est-elle cohérente avec mon projet et mon identité professionnelle ? Est-ce que mon CV, mes lettres de motivations, mes pages sur les réseaux sociaux… sont pertinents, efficients, ciblés ?

8. Ai-je organisé mon temps efficacement pour atteindre mon objectif ? Ai-je un tableau de suivi de ma recherche d’emploi avec des objectifs précis que je suis régulièrement ? Est-ce que je sais définir mes priorités?

 

MENTALEMENT : Est-ce que je tiens le coup ?

Tous les sportifs confirmeront l’impact du mental sur la performance. Et c’est d’autant plus vrai dans un effort d’endurance, comme peut l’être le retour à l’emploi.

9. Ai-je une bonne estime de moi ? Pour convaincre votre interlocuteur que vous avez de la valeur, encore faut-il que vous en soyez convaincu vous-même.

10. Ai-je confiance en moi ? Osez-vous agir pour atteindre vos objectifs ? Etes-vous à l’aise pour appeler un de vos contacts ou relancer un recruteur ou avez-vous tendance à vous cacher derrière un écran ?

11. Où en sont mes baromètres « motivation » et « moral » ?  Ceux-ci fluctuent et c’est normal, surtout dans une période difficile ponctuée d’espoirs et de désillusions… L’idée est de limiter les « bas » en fréquence et en intensité afin d’être en haut de la vague au bon moment, c’est-à-dire lors d’un entretien ou d’une décision importante à prendre…

 

Prenez le temps de répondre à ces questions, de préférence  par écrit. Ce n’est qu’un début bien sûr. Mais Vous aurez ainsi un bon état des lieux qui vous permettra d’aller de l’avant, en structurant votre approche. La première pierre indispensable pour bâtir un plan d’action efficace de retour vers l’emploi de vos rêves!

 

Stéphanie Milcent, Step-up Coaching

 

Please reload

Featured Posts

Etre une femme et retrouver un emploi après un congé parental, en 3 étapes

October 13, 2014

1/2
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square